Partager

Comment nourrir un chaton

Alimentation du nouveau-né

Alimentation du nouveau-né

Durant les 7 à 10 premiers jours de vie, le chaton aura les yeux fermés. C’est également durant cette période que son poids doublera et qu’il deviendra beaucoup plus actif. La période d’allaitement du chaton devrait se poursuivre de sorte qu’il ingère le colostrum (le premier lait riche en anticorps fourni par la mère), ce qui le protègera durant ses premiers mois de vie. Idéalement, l’allaitement devrait se poursuivre jusqu’à la 3e ou la 4e semaine d’âge, ce qui lui assurera également une protection intestinale.

L'introduction typique de nourriture solide chez le chaton (vers la 3e ou la 4e semaine d'âge) se fait généralement lorsque ce dernier se met à jouer avec la nourriture de sa mère. De cette façon, il s'en met plein les pattes et c'est en se léchant les pattes qu'il commence à manger de la nourriture solide. Ce petit manège a tendance à compacter la nourriture, alors il est bon de la brasser et d'en rajouter périodiquement. À l'âge de 6 semaines, la plupart des chatons sont prêts à être sevrés. S'ils ont commencé à manger de la nourriture solide provenant du bol de la mère, il n'est pas rare pour les chatons de commencer le sevrage par eux-mêmes vers l'âge de 4 à 5 semaines.

Alimentation du chaton

Alimentation du chaton

Des recherches démontrent que la phase « nouveau-né » à « jeune adulte » s’étend sur une période d’environ 1 an, et que durant ses 20 premières semaines, le chaton peut prendre jusqu’à 20 fois son poids. À l’âge de 26 semaines, sa croissance commence à ralentir, par contre, il continue de se développer et sa croissance se déroule normalement jusqu’à l’âge de 12 mois. Les chatons ont besoin du double d’énergie des chats adultes.

Les chatons nécessitent plus de protéines que les chiots, ainsi que de la taurine, un acide aminé libre. Une quantité insuffisante de taurine dans l’alimentation du chaton peut entraîner des problèmes de vision. Les chatons ont également besoin d’acides gras essentiels sous forme d’acides linoléiques et d’acides arachidoniques. Pour ces raisons, et bien d’autres encore, il est recommandé de donner aux chatons une nourriture spécialement conçue pour eux. Des chatons en santé qui reçoivent une nourriture complète et équilibrée n’auront pas besoin de suppléments de vitamines et de minéraux.

Durant cette période de croissance rapide, il est recommandé d’alimenter le chaton à raison de 2 ou 3 repas par jour; beaucoup de propriétaires de chatons laissent la nourriture à portée de l’animal en tout temps, accompagnée d’un bol d’eau fraîche. Il est possible d’humidifier la nourriture sèche pour la ramollir et faciliter ainsi la prise de nourriture par l’animal. La nourriture sèche humidifiée et la nourriture en conserve peuvent se rancir rapidement et dégager une mauvaise odeur si elles sont laissées à la température ambiante pendant plusieurs heures. Les portions intactes de ces nourritures devraient être retirées et jetées après une heure. Comme pour tout autre animal, tout changement de nourriture devrait être effectué de façon graduelle, sur une période de 7 à 10 jours, pour éviter d’affecter le système digestif. 

Les chatons sont des « mangeurs occasionnels », car ils s’alimentent à raison de plusieurs fois par jour. Généralement, le chaton s’approche de son bol, sent rapidement la nourriture et commence à manger. Après avoir mangé une petite portion de nourriture, il délaisse son bol pour y retourner plusieurs fois par la suite. Ce comportement ne devrait pas être perçu comme un refus de se nourrir. Un environnement trop bruyant, de nouveaux éléments avoisinants ainsi que la propreté des bols d’eau ou de nourriture sont autant de facteurs à considérer si le chaton refuse de s’alimenter.

Chaton

 S’il le fait sur une période prolongée et/ou qu’il démontre des signes de maladie tels l’apathie, la diarrhée, des vomissements répétés, des sécrétions oculaires ou nasales, des mictions constantes ou la constipation, ou encore qu’il se cache dans des endroits sombres, consultez immédiatement un médecin.

De l’âge de 6 mois à un an, les chatons devraient être alimentés à raison de deux fois par jour si la nourriture est en conserve ou humidifiée. Dans le cas d’une nourriture sèche, ils peuvent être alimentés librement, en quantité suffisante, à raison d’une fois par jour. Par contre, une suralimentation devrait être évitée à tout prix. Les chatons devraient être alimentés sur la même base que l’être humain, c’est-à-dire que les quantités offertes doivent correspondre à leur niveau d’activités et de leur masse corporelle. Il est conseillé de débuter avec la quantité indiquée sur l’emballage de nourriture et de s’y référer à titre de barème. Ajustez cette quantité pour qu’il ait un poids santé. Adressez-vous à votre vétérinaire pour mieux évaluer la condition corporelle de l’animal et si nécessaire, planifier un programme de contrôle du poids approprié.

Tout comme les humains, les chats ont des préférences en matière de nourritures. Les chatons provenant d’une même portée peuvent développer des goûts et habitudes alimentaires différentes. Les chats ont la réputation d’être capricieux, mais cette réputation est souvent due aux pratiques alimentaires imposées par leur propriétaire. Le chat à qui on offrira une variété de nourritures s’attendra à en recevoir. Étant donné la grande diversité de nourritures sur le marché, il est facile d’offrir une nourriture complète et équilibrée à son animal.

Si vous lui offrez une nourriture complète et équilibrée, votre chat devrait recevoir tous les éléments nécessaires à sa santé et ne pas nécessiter de suppléments additionnels.

1st Choice a élaboré une nourriture complète et équilibrée pour chatons, qui répond à leurs besoins durant cette période de croissance. Cette nourriture assure santé et fière apparence à votre animal.

Catégories
Partager

Autres articles intéressants